Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Ed Gein : autopsie d'un tueur en série / écrit par Harold Schechter & Eric Powell ; dessiné par Eric Powel

Quel est le point commun entre Le silence des agneaux, Psychose et Massacre à la tronçonneuse ?


Cette source d’inspiration macabre est un dénommé Ed Gein. Il marqua l’Amérique des années 50 par ses crimes particulièrement choquants, et devint la référence ultime du serial killer américain .
Tout y est : une mère abusive, dominatrice et bigote fanatique, qui détourna ses deux fils du pêché de chair, et les éduqua à détester et mépriser leur père, homme faible, violent et alcoolique, soumis à l’autorité toxique de son épouse .

Moqué pour sa personnalité timide et efféminée par ses petits camarades, le petit Ed sera progressivement isolé du monde extérieur par maman ; son père mourra prématurément, et son frère disparaîtra dans un incendie de marais (probablement le premier crime d’Ed). Désormais sous l’entière emprise de sa mère, Ed s’abandonnera avec délice à sa tyrannie.

C’est à la mort brusque de Mme Gein que les choses vont déraper sévèrement : livré à lui-même et traumatisé, Ed va tenter, dans sa folie, de retrouver l’être cher, ou à défaut de le devenir lui-même en mettant à contribution son prochain !

Cette incroyable histoire est traitée avec une sorte de neutralité clinique, voire de presque second degré dans certaines scènes. Ainsi la crudité et la cruauté factuelles du récit en sont adoucies .

Les auteurs utilisent largement les interviews des familiers du tueur, ainsi que ses entretiens avec les psychiatres ou les enquêteurs. Cet ouvrage est donc attrayant par son côté documentaire très réussi , illustré par un graphisme dans le plus pur style « comics » , et fascinant par la description terrifiante des grandes perversions humaines. Une œuvre complète et puissante.