Henri Désiré Landru, une BD de Chabouté

 OPAC Détail de notice

Chabouté nous livre ici une version pour le moins iconoclaste de l'affaire Landru.

On se souvient de cet escroc patenté, minutieux et économe, qui traquait veuves et célibataires par petites annonces, puis qui les faisait disparaître dans le fourneau de sa maison de Gambais, poussant la grivèlerie jusqu’à ne leur payer qu’un billet de train aller-simple... dépenses et bénéfices étant notés sur un carnet.

Et si cette histoire n’était qu’un affreux malentendu ? Et si le pauvre Henri Désiré, pris dans une épouvantable machination, avait été la proie de plus méchant que lui et victime d’un état complice et sournois ? Surfant sur une formidable pirouette scénaristique, l’auteur nous entraîne au temps de la grande guerre et restitue l’ambiance sépia et grand-guignolesque chère aux romans de ce temps.

Virtuose du trait encré noir et blanc, très incisif, Chabouté arrive à croquer les « gueules « de l’époque, et donne à l’ensemble une touche de réalisme décalé et réjouissant.

C’est une pirouette de son avocat qui coûta sa tête à LANDRU : feignant de voir les disparues au fond du tribunal, il argua que le public, qui s’était retourné , ne croyait pas à leur mort . "Tout le monde a tourné la tête sauf Landru" siffla l’avocat général...