Retrouvez les chroniques BD de Didier.

Cliquez sur les images pour en savoir plus.

OPAC Détail de notice  Un été sans maman / Grégory Panaccione

En Italie, une petite fille est emmenée par sa mère chez un couple d’amis, au bord d’une plage, face à un îlot, pour y passer des vacances. Elle fait rapidement la connaissance d’un petit être, peut-être un ami imaginaire, et d’un camarade de jeu bien réel. Les deux amis vont être embarqués dans une aventure onirique inquiétante et merveilleuse à la fois, avec un dénouement pour le moins inattendu.

Un livre plein d’émotion qui mêle fantastique et poésie de l’enfance. Le dessin très expressif parle de lui-même dans cette BD silencieuse. Une grande réussite.

OPAC Détail de notice  L’ombre aux tableaux  /J.C Denis

Coup de cœur pour cette vieille BD raffinée et délicieuse qui nous raconte, dans une atmosphère graphique qui rappelle Hergé, une histoire originale à la fois poétique, sombre et pleine d’humour. Celle d’un peintre raté qui rencontrera le succès et peut-être l’amour d’une façon inattendue et étrange, voire fantastique.

OPAC Détail de notice  La France sur le pouce /Olivier Courtois et Phicil

Une rupture amoureuse, une démission professionnelle, il n’en faut pas plus à ce Lyonnais pour assouvir une envie cachée : partir sur les routes de France. Avec pour tout bagage un sac à dos, il multiplie les rencontres que sa nouvelle qualité de « stoppeur » occasionne, et devient tantôt confident le temps d’un trajet, tantôt ami d’occasion le temps d’une invitation de quelques jours chez les conducteurs les plus ouverts, Il collectionnera ainsi les expériences humaines les plus diverses.

Une histoire atypique qui parle de liberté et de la soif de s’enrichir de la vie des autres, sans tomber dans les excès de la marginalité. Étonnant …

OPAC Détail de notice Dernière station avant l'autoroute / Didier Daeninckx et Mako

Un polar en BD qui se lit … comme un film noir !

Superbement réalisé. Outre le dessin talentueux de Makyo et l’incontournable Daeninckx au scénario, cette BD est tirée d’un roman d’Hughes Pagan. Cet homme a un sacré palmarès. Il a été journaliste, attaché bancaire, photographe, puis a mené une carrière de 23 ans dans la police (inspecteur), avant de s’atteler aux polars qui feront son succès et d’écrire pour le cinéma et la télévision.

On retrouve dans l’œuvre de Pagan les mêmes thèmes et obsessions que dans les films d’Olivier Marchal, ancien flic lui aussi, passé au métier de réalisateur et d’acteur. Jalousie et problèmes de hiérarchie au sein de la police qui engendrent haines recuites et guerres souterraines, scènes de crime traumatisantes, attirance des femmes pour les flics, alcool, déchéance… Le tout garanti authentique ! On ne peut s’empêcher de penser au film «MR 73 » d’Olivier Marchal pour l’ambiance. Pour le reste, il ne vous reste plus qu’à le découvrir sans plus tarder.

D'autres chroniques ici